Les Recommandations de Pierre Marchesseau !

Avant de se lancer dans la cuisson au micro-ondes mieux vaut connaître comment les choses fonctionnent, ce que chacun peut faire et ce qu’il ne faut pas faire. Sur plus de 200 livres que j’ai parcourus j’ai pu constater qu’aucun de leurs auteures ou auteurs ne connaissent comment fonctionne un micro-ondes, aucun ne connait ses réalités scientifiques qui sont à la base de celles dont la cuisine que l’on veut faire à besoin que ce soit gustatif ou chimique, j’ai même vu et lu que chaque fois que vous utiliserez du film spécial micro-ondes le percer. Quelle connerie, retourner à vos études de 6è.

Par exemple, les ondes cuisent votre aliment, foutaise!

Si c’était les ondes qui cuisaient vous auriez intérêt à vivre sans lumière, sans électricité car ce sont les mêmes sources qui sont utilisées par la technique.
L’électricité que vous utilisez, elle a ses lois, sa physique.

En voici son utilité et ses diverses utilisation en cuisson.

Que sont « ces périodes » utilisées pour leur fonctionnement.

Dans un four traditionnel, c’est la même électricité et elle va être conduite à travers des fils à une résistance qui va rougir et dégager de la chaleur en fonction de la puissance que vous lui donnerez à travers un bouton de réglage qui laisse passer plus ou moins d’électricité donc de consommation électrique exprimée en watts.

Dans la version induction nous utilisons un autre système qui fait appel à des techniques proches.

Dans un micro-ondes ce sont les périodes du courant électrique qui sont utilisées.

La période, c’est la plus petite durée pendant laquelle se reproduit le phénomène identique à lui-même.
C’est une grandeur qui se note T et qui peut s’exprimer en seconde, en heure ou en toute autre unité de temps.

Par exemple, la période de rotation terrestre est de 24 heures ou la période d’une battement de coeur est en moyenne d’une seconde.

Comment déterminer une période sur un graphique ?

Il suffit de repérer le motif élémentaire. Il s’agit du motif qui se répète de manière régulière. On peut ensuite déterminer sa durée en tenant compte de l’échelle de représentation. Sur un graphique, l’échelle de temps se trouve toujours en abscisse. On lit donc la mesure sur cet axe.

Remarque : Pour augmenter la précision de la mesure, il est nécessaire de faire la moyenne sur le plus grand nombre possible de motifs.

On peut par exemple mesurer la période pour une tension sinusoïdale.

Dans le cas d’une tension sinusoïdale, le motif élémentaire comporte une alternance positive et une alternance négative. En fait, une partie du signal est donc dans des valeurs de tension positive et la deuxième partie dans des valeurs de tension négative.

C’est ce principe qui est utilisé dans un micro-ondes.
La période comprise entre le basculement du pôle positif et du pôle négatif va au contact de la matière à cuire, à travers une rencontre entre les périodes électriques et sa double action du plus (positif) et du moins négatif.

Chaque molécule d’eau est donc prise en charge d’un côté par le pôle positif du courant électrique et l’autre par son pôle négatif. Comme cette période est alternative les deux molécules vont se frotter l’une contre l’autre et des millions d’autres feront la même chose actionnées également par le phénomène d’aimant de la force centrifuge du courant électrique. Si nous nous frottons les mains, le même phénomène se passe, il y a un réchauffement qui se produit.

La différence est simple, elle est obtenue par l’action décrite plus haut et par la vitesse des périodes électriques qui va provoquer avec rapidité ce frottement alterné des molécules d’eau, et celles de la matière à cuire et les graisses présentes. Toutes ces molécules instables, vont se transformer en eau qui va sous l’effet de la chaleur se transformer en vapeur à 100°. Par conséquence naturelle, c’est donc cette vapeur comme dans un papillote qui va cuire ou réchauffer l’aliment. Nous allons donc mettre une précaution sécuritaire gustative en place.

L’eau en se transformant en vapeur respecte une équation chimique qui veut que pendant cette transformation elle augmente de deux fois et demi son volume.

La cuisson au micro-ondes

Pour qu’elle puisse agir et être efficace, nous allons devoir couvrir tout ce que l’on cuit. Nous utiliserons soit un couvercle, mais la vapeur est puissante et risque de le soulever faisant perdre une partie des effets gustatifs et santé recherchés.

Nous préférons donc, conseiller d’utiliser du film alimentaire spécial micro-ondes transparent, élastique, collant et hermétique. Prisonnière, la vapeur pourra effectuer sa mission et cuire à 100 degrés la matière dont elle s’est elle même issue.

À la fin de la cuisson, l’électricité se coupe, l’action des micro-ondes aussi, donc la vapeur également.

Mais observons la situation visuelle à l’ouverture de la porte de l’enceinte de cuisson. Le film est gonflé et forme au-dessus du plat une boule d’égal grosseur. Cette boule, c’est le secret de la réussite de votre cuisson.

C’est la raison pour laquelle il ne faut pas percer le film, sinon ce phénomène protection de la qualité de la cuisson ne sera pas obtenu et vous perdrez au moins 60 % de la qualité de la transformation organoleptique désirée.

Notre technique est à l’opposée de celle des perceurs de films qui font entrer l’air; notre technique au contraire chasse l’air.
Mais, regardez plutôt. Si nous avions piqué le film pas de boule gonflée, mais nous avons pris la précaution de ne pas le piquer. Maintenant la boule va se dégonfler lentement au début, puis de plus en plus vite. La pression atmosphérique va en appuyant sur l’ensemble du film, faire réintégrer la vapeur dans la matière à cuire qu’elle a quittée il y a quelques minutes.
Puis, une fois réintégrée dans la pièce cuite, se retrouvera en position de sous-vide et de conservation. Ce phénomène de cuisson, aura par la même occasion chassé l’air et son oxygène.
Bien à l’abri, l’aliment ne va pas s’oxyder donc aura à la sortie du four l’aspect du cru mais sera cuit et goûteux.

Un autre phénomène qui n’est en réalité que la conséquence du phénomène vapeur qui en s’extirpant de la masse à cuire va entraîner avec elle des particules en suspension qui par la pression seront éjectée sur les parois du film, nettoyant l’intérieur de la matière, ses impuretés dégageant un poids jamais moins égal à 1 à 2 % de son poids primitif. Cette place sous l’effet de la température permettra aux sels minéraux de mieux s’exprimer et rendra votre viande plus goûteuse et se confinera dans un plaisir exacerbé la rendant bien meilleure encore, une façon de vous remercier.

Qu’est-ce que la fréquence ?

Par définition, la fréquence (notée f) d’un phénomène périodique correspond au nombre de répétitions de ce dernier pendant une seconde.
Par conséquent, plus un phénomène possède une période courte, plus il peut se répéter pendant une seconde. Il a alors une fréquence plus élevée.

L’unité de la fréquence

L’unité légale de fréquence est le hertz de symbole Hz. Il est aussi possible d’utiliser les unités dérivées comme le millihertz, le centihertz, le décihertz.

Quelques exemples de fréquences :
– Un microprocesseur d’ordinateur de bureau fonctionne à une fréquence de l’ordre du gigahertz (un gigahertz correspond à un milliard de hertz)

– Les battements de cœur se font à une fréquence de l’ordre du hertz.

– En France, le courant électrique alternatif distribué par les prises de secteur a une fréquence de 50 Hz qui sera dans un micro-onde accélérée par la force centrifuge des périodes
La relation entre la période et la fréquence

La période T et la fréquence f sont liée par le relation : f = 1/T
f en Hertz
T en seconde

La fréquence est donc simplement l’inverse de la période.
On peut également écrire cette relation sous la forme: T = 1/F
f en Hertz
T en seconde

Ainsi, selon que l’on souhaite calculer la fréquence ou la période on utilisera la première ou la seconde forme de cette relation.

Chacun comprendra que, ce schéma scientifique de la chose montre le ridicule de tout ce que nos pauvres oreilles vieillissantes on put entendre de bêtises, mensonges et idioties sur la cuisson au micro-ondes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.